Agritourisme

Il y a des exploitations qui ne prennent pas du passé les éléments sur lesquels sont basés l’image e l’identité. Au contraire, la littérature de l’œnologie moderne confirme que tant de jeunes ont su rechercher en eux-mêmes leurs propres origines et la propre vocation, pour transformer cet héritage ontogénique en reprenant les traditions de la culture du vin e du territoire.
L’engagement de recherches dans le but de trouver des réponses réconfortantes est la première déduction du choix employé entre la vraie satisfaction des consommateurs et dans la découverte que d’année en année l’éventail des estimateurs s’amplifie. Cette brève introduction est la synthèse de ce qui est arrivé à l’agritourisme La Rossa.

Giorgio Priarone, suivant les enseignements des générations passées, dès 1981 recueille l’activité commune de toute la famille, adjugeant à la production du vin, aussi l’Agritourisme.

L'Agriturismo e il territorioL’agritourisme bénéficie d’un espace réduit, noyé dans le vert et le relax total. Celui qui aime les sujets de l’écologie pourra effectuer des promenades délassantes conseillées par Enrico , docteur en sciences naturelles, lequel saura conduire les familles et les écoles à la découverte de la nature.
Le potager, le fruitier, la serre et le poulailler offrent produits frais sur lesquels se base la cuisine de la maison, où excellent les raviolis faits à la main et la pintade élevé avec un régime d’aliments naturels .

Le jardin amphithéâtre adjoint à l’exploitation, reconstruit sur les fondations d’un antique monastère, rend particulièrement apte la structure aux famille avec enfants ; lorsqu’ on veut organiser des initiatives ludiques ou bien de simples meetings en plein air. Mais un séjour à la Rossa est aussi indiqué à tous ceux qui apprécient la bonne cuisine et le bon vin de l’Ovadese (Dolcetto d’Ovada, Barbera du Montferrat, Cortese du haut Montferrat)L'Agriturismo e il territorio.

La Rossa employe toute la famille Priarone, de la culture de la vigne à la transformation en vin, de l’élevage des animaux de la basse-cour, à la restauration agri touriste et aujourd’hui l’offerte de l’hospitalité se concrétise aussi avec la prédisposition de quelques petits logements. Chacun a son emploi bien précis : la cuisine est le règne de maman Ada et d’Enrico, qui organise aussi promenades écologiques, moments d’informations sur l’ambiance ; la vigne, la cave et la promotion de l’exploitation sont confiées à papa Giorgio et à Franco.

CaL'Agriturismo e il territorioractérisée d’amples et étendus panoramas et d’un bois qui fait de contrepoint aux vignes, l’exploitation est placée sur la crête (custera), la route qui sert de frontière à quatre des plus intéressants villages du l’Haut Montferrat (Morsasco, Cremolino, Trisobbio et Prasco) : d’ici on peut facilement rejoindre le château de Morsasco qui se dresse majestueusement au dessus des maisons, et celui de Cremolino avec son triple cercle de murs ; suggestifs sont aussi le village de Prasco, doté lui aussi d’un antique château et de Trisobbio, village agrippé au rocher de la colline qui domine avec son château à tour typique crénelée.

Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image Thumbnail Image

ANTI-SPAM

Réservation restaurant

Réservation chambre


ANTI-SPAM